Livre Lâchez-nous les abdos !
Un corps détendu et
tonique grâce à l'alimentation
Livre Mal de dos, mal de Bouffe
Préface de France Guillain
suivez-nous sur facebook
facebook
menu

L'hypoderme et la cellule graisseuse

Description de l'hypoderme

Etymologiquement, l'hypoderme c'est ce qui se trouve sous (hypo) la peau (derme). Il s'agit en fait de la couche la plus profonde de notre tissu cutané. Il constitue les réserves énergétiques de notre organisme grâce aux cellules graisseuses qu'il contient.

Les cellules graisseuses sont fluides et de couleur brune lorsque nous sommes en bonne santé. Elles deviennent épaisses, adhérentes et de couleur jaune ou blanche lorsqu'elles sont détériorées par l'accumulation des déchets provoqués principalement par la digestion imparfaite, les toxines, les métaux lourds et toute autre substance nocive ou polluante.

L'hypoderme est en contact avec le fascia sous-jacent. Notre peau a une origine embryonnaire commune avec le tissu nerveux. Elle possède de très nombreuses terminaisons nerveuses sensitives qui sont chargées des relations extérieures. Elles récoltent et transmettent à notre organisme les sensations tactiles, douloureuses et thermiques, mais elles émettent aussi vers l'extérieur les tensions et souffrances des organes profonds. Elles leur servent d'ambassadrices.

Les nombreuses fonctions de la cellule graisseuse

La cellule graisseuse a aujourd'hui 18 fonctions reconnues. Parmi les plus importantes :

  1. l'isolation thermique de notre corps : là où nous avons froid, notre organisme envoie des graisses de façon à mieux isoler cette zone. Si nous avons des graisses adhérentes, elles ne peuvent pas circuler. Les frileux ont des mauvaises graisses.
  2. la réserve énergétique  elle permet de faire face aux besoins en énergie de l'activité de nos muscles. Celui qui a des mauvaises graisses manque d'énergie.
  3. un rôle d'amortisseur : grâce à sa consistance (graisses élastiques) et son épaisseur importante dans certaines zones exposées (surtout postérieures). Un choc sur la crête du tibia est douloureux car cette crête est dépourvue de graisses, alors qu'un coup de pied au derrière est bien amorti par sa graisse.
  4. le nettoyage de notre organisme : les graisses captent tout ce que notre organisme ne peut pas assimiler  : toxines, poisons, microbes, virus, métaux lourds, etc. Elles emportent toutes ces molécules indésirables vers le colon pour les évacuer dans nos selles. La personne qui a des graisses adhérentes stocke dans ses graisses tous ces éléments nocifs.
  5. le transport des cellules souches adultes : nos cellules graisseuses ont pour mission de faire circuler partout dans notre organisme les cellules souches adultes qui nous permettent de nous régénérer. Ceux dont les graisses sont détériorées ne peuvent pas se régénérer.

Voila pourquoi il est important que nos graisses restent fluides pour qu'elles puissent être transportées par la motilité du fascia partout où elles doivent remplir toutes leurs fonctions.