Le palper-rouler n’est pas la méthode de massage la plus en vogue. Cependant, son efficacité est indéniable.

Cette technique est malheureusement connue essentiellement pour le traitement de la cellulite. Or, ses applications sont beaucoup plus larges. Le palper rouler est un outil complet grâce à son action de traitement des graisses blanches dans l’organisme.

Cette technique permet d’obtenir des résultats importants dans le traitement des douleurs et des tensions musculaires. Cette technique offre également une détente profonde et permet l’élimination et le drainage des toxines du corps.

On est donc bien loin de la croyance erronée du seul bienfait sur la silhouette… mais davantage sur un véritable outil global et complet.

Vous êtes convaincus et vous souhaiter tester le palper-rouler? Vous avez bien raison !

Cependant, comme pour toutes techniques de massage, il y a quelques contre-indications à connaitre avant de vous lancer seul ou avec un professionnel.

Le palper-rouler a également la réputation d’être un massage « intense » et « profond », il peut donc vite envahir votre tête avec de nombreuses questions :

  • Quelles sont les contre-indications de ce type de massage ?
  • Est-ce que le palper-rouler est fait pour moi ?
  • Quels sont les risques d’un massage palper-rouler ?
  • Y’ a-t-il des effets secondaires du palper-rouler ?

Pas de panique, nous vous expliquons tout dans cet article.

Les contre-indications au palper-rouler sont d’abord générales (1). Elles ont été recensées au fil des années de pratique.  Cependant, d’autres contre-indications relèvent tout simplement du bon sens (2).  Les contre-indications de « bon sens » ne sont pas toujours bien connues. Elles sont pourtant importantes pour favoriser une expérience de massage agréable et optimale.

En cas de doute, nous vous invitons à demander conseil aux professionnels de santé : masseur-kinésithérapeute diplômé d’État d’abord, puis rhumatologue et médecin traitant. Le pharmacien n’est pas habilité à donner un conseil professionnel sur ce massage… ni une esthéticienne (qui ne connait que la partie limitée de ce massage pour la « cellulite »).


1/ Les contre-indications générales au palper-rouler

Nous arrivons à une partie un « peu scolaire »… mais voici le manuel rapide des points de vigilance. Voici les contre-indications générales au palper-rouler:

Pour les femmes enceintes

Si vous attendez un heureux événement, le palper-rouler est déconseillé pour vous. Ce type de massage peut être risqué pour le fœtus. Par ailleurs, les femmes enceintes peuvent ressentir de la douleur lors d’un massage, il est donc important d’éviter le palper-rouler pendant la grossesse.

Si vous êtes enceinte et que vous souhaitez quand même recourir au palper-rouler, il faudra impérativement vous tourner vers un professionnel.

L’hypertension et les pathologies cardiaques importantes

En cas d’hypertension artérielle importante, le massage est déconseillé, car il sollicite la circulation sanguine et peut donc faire augmenter la tension artérielle. Bien évidemment, tout dépend de l’hypertension. À 15 de tension systolique (maximale), le palper-rouler n’est pas contre-indiqué.

En cas de pathologies cardiaques importantes, le traitement par palper-rouler est déconseillé. En effet, le massage peut avoir une incidence sur l’activité cardiaque par l’accélération de la circulation sanguine.

Le diabète

Chez les diabétiques, le palper-rouler peut provoquer des hypoglycémies. Il est donc déconseillé si vous souffrez d’un diabète important.

Les problèmes sur la peau

Ici vous allez retrouver des consignes en rapport avec la peau. Un palper-rouler ne doit pas être effectué :

  • Sur une plaie ouverte ou sur une zone purulente
  • Sur les eczémas purulents : le contact direct avec les lésions cutanées pourrait empirer l’eczéma
  • Sur toutes les lésions et éruptions cutanées par traumatisme, infection ou maladie pour ne pas augmenter l’inflammation locale
  • Sur les hématomes, ecchymoses et tuméfactions pour ne pas les aggraver
  • Sur les brûlures tant qu’elles ne sont pas cicatrisées
  • Sur une peau irritée ou enflammée, car cela pourrait aggraver l’irritation
  • Sur une peau sensible (car possibilité d’une réaction négative à la pression)
  • Sur les zones tuméfiées ou douloureuses

En présence d’un cancer

Le traitement par palper-rouler est contre-indiqué en cas de cancer pour ne pas favoriser sa diffusion.

Arthrite et Rhumatismes

Le traitement par palper-rouler est déconseillé aux personnes souffrant d’arthrite ou de rhumatismes. Ces maladies peuvent s’aggraver avec ce type de massage.

Les fractures

Le palper-rouler est également déconseillé en cas de fracture, pour éviter un déplacement.

La phlébite et les grosses varices

La technique du palper-rouler est également contre-indiquée:

  • En cas de phlébite. Cela afin d’éviter le risque d’embolie : un caillot sanguin peut se détacher sous l’effet mécanique du massage et aller obstruer une artère.
  • Sur les varices importantes : les manipulations pourrait provoquer des douleurs intenses, évitons donc de jouer avec le feu.

Fièvres et infections passagères

Gastro, rhumes, grippes et autres infections sont courantes mais ne font pas bon ménage avec le palper-rouler. Si vous êtes malade, mieux vaut éviter la technique du palper-rouler, car votre organisme a besoin de repos pour se soigner ! Vous pourrez y revenir plus tard.

Dans tous les cas, en cas de fièvre, le massage est à mettre en attente, pour éviter la propagation microbienne ou virale… et laisser votre organisme se reposer.

L’hémophilie

Si vous êtes concerné par l’hémophilie, la technique du palper-rouler est déconseillée afin d’éviter le risque hémorragique.


Cette liste n’est pas exhaustive, en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels de santé : masseur-kinésithérapeute diplômé d’État d’abord, puis rhumatologue et médecin traitant. Le pharmacien n’est pas habilité à donner un conseil professionnel sur le massage… ni une esthéticienne (qui ne connait que l’axe « cellulite » de ce massage).


2/ Les contre-indications de « bon sens » au palper-rouler

Au-delà des contre-indications générales, nous souhaitons vous présenter des précautions de bon sens. Il s’agit davantage de conseils, mais nous souhaitions les développer. Nous les classerons en fonction du moment du massage (avant, durant, après). Tout cela sont des conseils pour une bonne expérience et de meilleurs résultats.

Avant le massage

Ne pratiquez pas si vous ne vous sentez pas en forme ou pas prêt

Si vous êtes fatigué ou que vous ne vous sentez pas bien, le repos sera une meilleure alternative au palper-rouler.

Votre état d’esprit est également important avant le massage, nous vous invitons à consulter les autres articles de ce site afin de mieux connaitre le palper-rouler. Cette technique a d’excellents résultats sur bien d’autres problèmes que la cellulite, le poids et la minceur (contrairement à la croyance populaire erronée). Il ne s’agit pas d’un simple outil esthétique mais d’un véritable atout santé.

La confiance en celui qui masse

Dans le cas d’un massage avec un professionnel, il est important de vous sentir en confiance avec lui. Même si les résultats sont intéressants, ne perdez pas de vue que votre bien-être durant le massage est une clé.

Si vous pratiquez en auto-massage, faites-vous confiance dans cette belle exploration de votre corps.

Prenez vos précautions

Chose toute bête, mais penser à prendre vos précautions pour ne pas avoir, faim ou soif ou envie d’aller aux commodités pendant la séance. Et enfin, couper toute distraction (smartphone par exemple…) c’est une séance pour vous !!!


Durant le massage

Un état d’esprit bienveillant

Cette technique ne doit pas devenir une corvée. Si durant une séance, vous ressentez une quelconque gêne, n’hésitez pas à l’interrompre ou à l’adapter. Le respect de votre corps est la priorité. Ce type de massage n’est certes pas toujours agréable, mais doit rester un plaisir dans l’ensemble. Une approche « d’exploration de son corps » durant les séance est également une bonne chose… cela évitera de tomber dans la logique de la « to-do list » lorsque vous aurez plusieurs parties à masser sur plusieurs séances. De plus, avec plus de plaisir, le résultat ne sera que meilleur.

Le ressenti avant tout

Il est important d’être attentif à son ressenti. Le chemin est plus important que la destination. Il conviendra également d’éviter les manœuvres trop agressives. Elles peuvent créer des lésions des vaisseaux lymphatiques, sources de problèmes importants et de résultats définitivement mauvais. L’écoute du corps durant la séance est donc la bienvenue.

Enfin, si la personne se fait masser et reste suffisamment à l’écoute de soi durant la séance, elle peut apporter des informations utiles au masseur.

Ne restez pas en apnée et détendez-vous

Face aux éventuelles tensions et douleurs, le réflexe peut vite être de se raidir. Durant le massage, relâchez-vous et pensez à respirer. Cela vous aidera à mieux apprécier la séance.


Après le massage : du repos et de la bienveillance

Le palper-rouler est une technique intense et complète. Il apporte également une grande détente.

Après la séance, nous ne pouvons que vous conseiller le repos. Votre organisme et votre esprit auront besoin de récupérer. La fatigue et des courbatures sont tout à fait normales et signalent que le massage a été efficace.

Cette douceur après le massage est également importante, en raison de l’éventuel effet « rembobinage ». Le massage peut vous faire remonter le temps, en rappelant un épisode ancien de votre vie, et pouvant ramener des tensions enfouies. Faites confiance à votre corps, il sait exactement quel message vous envoyer pour vous mettre sur la voie de la guérison.

Enfin il est également important de lever le pied après le massage, car votre corps va procéder à la libération des déchets et toxines accumulés dans votre tissu graisseux. Cela peut également libérer des émotions, une dose de douceur envers vous vous permettra de les accueillir. Ne vous étonnez pas si de la tristesse, de la peur ou de la colère pointent le bout de leur nez sans raison apparente.


Nous espérons que cet article vous a permis d’y voir plus clair sur les contre-indications du Palper-rouler. Si vous êtes prêt à vous lancer, n’hésitez pas à vous former à cette super technique de massage.

Noter cette page page